Auteurs (en bref) :

  • Platon : Né dans la grande aristocratie athénienne, Platon, après le régime des Trente et sa rencontre avec Socrate, se consacre à la philosophie. Son véritable nom est Aristoclès. « Platon » venant de « platos » qui veut dire large, certains auraient surnommé Platon en raison de son large front, de sa stature large et d’autres auraient pensé que c’était en rapport avec sa personnalité et sa pensée.

  • Thomas More : Thomas More est un philosophe humaniste et homme politique du XVIe siècle. Respecté pour son intégrité et son érudition de son vivant, il est resté célèbre pour son texte fondamental, "L'Utopie", dans lequel il dénonce la tyrannie du système politique. Son ouvrage préfigure le genre littéraire des utopies, récits idéalistes et futuristes.

 

Contextes historiques (en bref) :

  • L'Antiquité : La période de l’Antiquité est vaste, aussi nous aborderons celle de la Guerre du Péloponnèse. Suite à cette guerre opposant Sparte et Athènes, s’instaure le régime des Trente Tyrans. Quelques années après, Socrate est mis à mort par sa Cité.

  • La Renaissance : Durant la première moitié du XVIe siècle, l’Angleterre est gouvernée par Henri VIII, lequel instaure l’Église anglicane comme religion d’État. C’est également dans cette période que le Nouveau Monde est découvert.  

 

Caractère architecte de l'utopie : 

  • Selon ce qui les entoure, les penseurs réfléchissent à un sytème de représentation d'un monde idéal, apportant certaines réformes aux niveaux politique, artistique et idéologique dans le but de se rapprocher de cette perfection. Les utopies ont développé des idées, en ont détuit, cristallisé, et en apporteront de nouvelles. 

 

Œuvre d’art :

  • Brève description :  La tour de Babel,  par Pieter Bruegel l’Ancien, a été créée en 1563. Cette oeuvre d’art représente bien l’idée d’utopie. En effet, selon le mythe biblique éponyme, durant la construction de cette tour, tous les hommes parlaient la même langue. Grâce à cette unité, ils avaient la possibilité d’accomplir de grandes choses, certaines qu’on pourrait croire impossible de nos jours. C’est un monde où tous les hommes peuvent se comprendre et intéragir sans restriction de langue ou de culture. Ce concept d’homogénéité revient souvent dans les utopies.

  

                                       Bruegel tour de babel vienne